zoe-pic2.jpg
e851ae_75bc1ac63cc64570b96ea3500a4e3b0b.jpg
doug-linstedt-135670.jpg
e851ae_d646a74629394c228f3855b8c879482f.jpg
e851ae_709824a6486b4f369c56c3271e5b418e.jpg
zoe-pic2.jpg

Projets ZoE


SCROLL DOWN

Projets ZoE


 
 

Constituer un réseau de Canadiennes prêtes à répondre aux besoins de femmes vulnérables partout dans le monde. Nous travaillons dans quatre domaines clé: La santé, l’éducation, le trafic d’êtres humains et du sexe, et l’émancipation économique – tout cela en ayant à cœur la transformation spirituelle.

 

 
e851ae_75bc1ac63cc64570b96ea3500a4e3b0b.jpg

Santé


Santé


TRANSFORMATION TEXTILES - Afrique

Transformation Textiles manufacture et distribue des sous-vêtements et des serviettes hygiéniques pour jeunes femmes en Afrique. Ces kits de protection périodique peuvent changer radicalement la vie de jeunes filles vulnérables. Ils leur permettent de fréquenter davantage l’école, de se marier plus tard et d’avoir plus d’options de carrières.

 

BRIGITTE AUMONT – Haiti

“Manman se la vi” est un ministère qui vient en aide aux femmes enceintes en Haïti en fournissant éducation et soins médicaux de base. Les femmes en Haïti ont peu accès à l’information concernant la grossesse et la naissance, si bien que les nouvelles mamans appréhendent souvent de donner naissance à un enfant. Face à ce besoin, Brigitte et son équipe ont débuté des réunions régulières en petits groupes, des visites dans les maisons, des ateliers pour parents, des sessions de formation et des conférences. Leur vision est de voir les femmes haïtiennes enceintes s’épanouir!


doug-linstedt-135670.jpg

éducation


éducation


ZOE – Fonds Timothée

Par le programme de bourses du Fonds Timothée, initiative des APDC, nous offrons des bourses aux étudiantes qui ne seraient autrement pas en mesure d’avoir accès à une éducation théologique. Les femmes rencontrent des défis plus grands encore que les hommes quand il s’agit d’accéder à l’éducation. Nous offrons des bourses à des femmes particulièrement capables et appelées à servir dans le ministère à part entière.

 

SHARON THOMAS - République dominicaine

Des femmes dans le ministère, appelées aussi « pastoras » et des femmes de pasteurs apportent fidèlement l’évangile dans des régions éloignées de République dominicaine. Malheureusement, elles disposent de peu de ressources. Beaucoup n’ont pas de formation formelle (quoi qu’elles aient beaucoup d’expérience de la vie) et de matériel pour soutenir leurs actions dans le ministère. Le découragement n’est pas rare parmi elles. Face à ce besoin, Sharon a débuté une conférence évangélique interdénominationnelle annuelle appelée « Femmes de destinée » dans le but de soutenir, encourager, éduquer et connecter entre elles ces femmes d’influence. 


e851ae_d646a74629394c228f3855b8c879482f.jpg

Traite de personnes/commerce du sexe


Traite de personnes/commerce du sexe


MONIQUE SHAW - Kolkata, Inde

Chaque année, des femmes sont victimes de la traite de personnes à Kolkota et du commerce du sexe. Ce trafic commence par le cycle de la pauvreté dans lequel les femmes sont piégées avec peu d’options d’emploi ou d’une vie meilleure. Jewels for His Crown (Des bijoux pour Sa couronne), entreprise artisanale de Monique, permettent à des travailleuses du sexe de quitter le commerce du sexe en leur fournissant des options d’emploi. Par cette initiative de Monique, des femmes sont en mesure de gagner de l’argent, de développer des compétences en vue d’une rémunération, d’apprendre l’anglais et de découvrir la grâce transformatrice de Jésus-Christ.

 

STEVE BOWLER - Llongwe, Malawi                                                                       

étude récente a constaté que 69 % des filles et des femmes au Malawi ont vécu une forme ou l’autre d’agression sexuelle. Malheureusement, les services de soutien disponibles pour ces victimes sont très limités. Steve travaille avec Fountain of Life dans le but premier de combler ce vide et de trouver des moyens d’aider ces nombreuses filles et femmes à entamer un processus de guérison qui les aidera à se relever et à devenir des survivantes. 

 

VAL RUTTEN - Addis Ababa, Éthiopie

Du fait d’une pauvreté écrasante et parfois de la mort de leurs parents, beaucoup de jeunes femmes se tournent vers la rue par désespoir. Elles sont souvent recrutées pour travailler dans des pays arabes. Malheureusement, les recruteurs ne sont pas toujours honnêtes pour dire à ces femmes en quoi consistera leur emploi et elles finissent comme esclaves du sexe. En partenariat avec un ministère en place appelé Women at Risk, Val élabore un programme et travaille avec des filles vulnérables en les éduquant concernant les risques de la traite de personnes.


e851ae_709824a6486b4f369c56c3271e5b418e.jpg

Autonomisation économique


Autonomisation économique


SARAH EMMANUEL - Chennai, IndE

Sarah et son mari Christo sont pasteurs d’une église à Chennai en Inde. Ils dirigent des « Life Centres » où ils offrent aux femmes un accès à l’éducation, la formation professionnelle et d’autres ressources dont elles ont grandement besoin. Elles y apprennent des compétences donnant accès à une rémunération qui peuvent les aider à saisir des opportunités de générer davantage de revenus. Des soins sont également offerts aux enfants, soins sans lesquels il est quasiment impossible aux femmes d’extirper leur famille du cycle de la pauvreté.

 

KATHY BOWLER - Llongwe, Malawi

Kathy travaille avec des familles qui ont des enfants handicapés au Malawi. Ces familles vivent dans une pauvreté écrasante et sont souvent rejetées au sein même de leur communauté. Les mères, en particulier, portent un lourd fardeau et s’épuisent à essayer de permettre à leur famille de survivre. En voyant le besoin de ces femmes d’avoir un travail flexible, Kathy a créé des opportunités pour ces femmes de démarrer de petites entreprises. 

 

YANGON BAKEHOUSE - Myanmar

Le programme Yangon Bakehouse offre une formation de 10 mois en diverses compétences pour des femmes de milieux défavorisés. C’est dans ce cadre constructif que des femmes acquièrent des habiletés qui pourront leur permettre d’accéder à un bon emploi une fois le programme achevé. En plus de l’hospitalité, elles y acquièrent des compétences en cuisine, hygiène, anglais, santé en matière de reproduction, estime de soi et finances.

 

KIM HODGKISS - Trujilla, Honduras

Le Centre de formation de disciples à Trujilla est un programme pour jeunes filles à risque. Kim et son équipe servent de mentors à ces filles en leur apprenant diverses compétences et habilités pratiques. De ce fait, elles peuvent trouver un emploi quand elles terminent leur secondaire.